Publié dans A côté de soi

A côté de soi #4

Mathilde n’est pas sujette au vertige. Pourtant, elle aurait préféré ne pas avoir à emprunter cette échelle. Elle escalade tout en haut du placard. Sans regarder en bas, elle tire de la dernière étagère une vieille couette et des affaires de ski qu’elle laisse tomber par terre. Elle aperçoit ensuite une boite à chaussures. Impossible de lui faire le même sort sans crainte de déranger tout l’immeuble. Pour descendre sa trouvaille sur le plancher des vaches ; elle prend son courage à deux mains et l’échelle à une.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s