Publié dans Podcast

Podcast #3 : pourquoi j’ai décidé de mettre un terme à Noël

Dans un mois c’est Noël…. Profitez, profitez! car l’année prochaine, grâce à mon plan machiavélique, ça sera fini!! 

 

Il y a quelques jours, j’ai reçu un mail d’une personne au bord de la dépression. Chaque année à la même époque, il m’envoie ce cri de douleur. L’idée de devoir gober des huîtres pour les fêtes de fins d’année et de passer des heures à se battre avec du bolduc le rendent malade. Un peu comme moi…

Cette année, j’ai décidé que ça serait la dernière année. Je vais mettre un terme définitif à Noël.

Mais la France est catholique, Madame ! 

Certes.

Et ce notamment depuis l’édit de Nantes et la grande zigouille de la Saint Barthélemy où la catholicisme a réussi à s’imposer dans la terreur.

Mais à partir du moment où nous sommes allées planter notre drapeau un peu partout sur le globe, notre pays est rapidement devenue multi-cultuelle.

Alors c’est vrai, pendant longtemps on a fait l’autruche.

Même en 1905 où zim zam zoum séparation de l’église et de l’état, on continuait dans les débats parlementaires à faire comme si seuls existaient sur notre territoire le catholicisme, les protestantismes, et à la rigueur le judaïsme.

Au 20ème siècle, avec les différentes vagues d’immigrations qui, rappellons-le, ont permis plus d’une fois de reconstruire la France mais aussi de pouvoir bouffer autre chose que des topinambours, il a bien fallu se rendre à l’évidence. Y a pas que Jésus dans la vie !

Voilà pourquoi en 1958 dans notre constitution, on a inscrit noir sur blanc que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. (…) Elle respecte toutes les religions. »

Ah ma bonne dame ! Quelle catastrophe… c’est à cause de tout ça que nos églises sont vides. Plus personne ne croit en rien.

Ressaisissez-vous, amis catholiques ! Si les églises sont vides c’est parce que ça caille dedans et que ce qui est raconté est chiant comme la pierre. Sur le site de la documentation française, j’ai trouvé un article de 2008 qui explique que le catholicisme demeure largement majoritaire.

Ouf ! Jésus Marie Joseph, nous sommes sauvés.

Mais qu’il y a aussi tout un tas d’autres gens qui croient en autre chose. Certains même ne croit en rien.

Oh mon Dieu !

Je sais , c’est horrible ! On me le reproche assez souvent.

Ce qui apparaît en revanche c’est que les pratiques religieuses se sont d’avantage individualisées et qu’elles se font plus discrètes. Fini le temps des cathédrales donc. Et je pense qu’il est important pour notre unité nationale de continuer sur cette belle lancée : mettre un point final à ces fêtes de Noël ostentatoires et d’un autre temps.

Mais les cadeaux, Anne-Lise ? C’est chouette les cadeaux ?

Arrêtez de faire les andouilles. Vous avez tous vu passer le cri d’alarme sur l’état de la planète lancé par 15000 scientifiques. Avec nos âneries de sur-consommation, nous sommes à un poil de fesse de tous nous faire engloutis sous les eaux. Alors ne pourrait-on pas se passer de cette grande messe commerciale ?

Si nous voulons que nos enfants puissent profiter des beautés la terre, nous devons arrêter de fêter Noël.

Attends, Anne-Lise, tu ne vas pas nous dire que tu n’aimes pas les bons gueuletons de Noël ?

Ai-je besoin de vous rappeler que la sécurité sociale va mal, très mal. Si nous voulons sauvegarder notre système de santé, tellement envié par les autres pays, chacun doit faire des efforts. Arrêter de se goinfrer et de picoler permettra de diminuer drastiquement le nombre de crises cardiaques et autre cancer du foi.

Ainsi, en finir avec les fêtes de Noël est un acte citoyen.

Vous voilà convaincu ? Aujourd’hui nous sommes deux à porter ce projet. Alors partager ce podcast. Et demain grâce vous, nous serons une dizaine, une centaine, peut-être même un millier ! Qui sait ? On peut toujours croire au Père Noël !

Dans un prochain podcast, je vous expliquerai concrètement comment je compte tordre le coup au vieillard qui se balade la nuit avec des rennes.

En attendant, je vous souhaite une belle journée. A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s