Publié dans Moi, Présidente!

Lettre à François (2)

Salut François,

Comment vas-tu ? Je sais que tu es très occupé en ce moment, mais tu aurais pu répondre à ma dernière lettre. Je suis inquiète pour toi.

Il y a deux jours, la larme à l’œil, tu avouais sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin que tu n’arrivais pas à mettre de l’argent de côté.

J’imagine que lorsque tu fais des plateau télé, tu n’es pas comme ce coquin de Jean Lassalle, tu prépares tes interviews.

De ce que j’ai lu à droite à gauche, tu aurais un budget d’environ 10 millions d’euros pour ta campagne. Imaginons que la moitié serve à rémunérer tes enfants qui ne manqueront pas de te rembourser ce qu’ils te doivent pour leur avoir payé leur licence de judo et de gym lorsqu’ils avaient 8 ans, il reste environ 5 millions d’euros. Avec cette coquette somme, je me dis qu’il est probable que tu t’entoures de conseillers en communication. Hein?

Donc si je continue à imaginer, il y a un conseiller en communication qui a eu l’idée de te faire dire que tu étais rik-rak le 30. Une telle connerie, ça ne peut pas venir d’un homme aussi brillant et à l’écoute des français que toi.

François, ce que je vais te dire risque de te faire un peu peur. Mais il est important que tu le saches. Je ne veux que ton bonheur. Voilà, je pense que très prochainement tu vas tomber pour trafic de drogue. Il n’y a aucun doute : ton conseiller prend de l’extasie ! Il faut sur le champ l’emmener en cure de désintoxication.

D’ailleurs, je me demande quel type d’extasie tourne dans ton équipe de campagne. Je t’ai entendu ce matin sur France Inter. Je crois qu’on vous fourgue un truc bien trop fort pour les circonstances. Ainsi à l’heure du petit déj’, tu as dit : « Ça fait deux mois et demi qu’on m’empêche de faire ma campagne. Et j’ai toutes les indications qui me permettront le moment venu de poursuivre ceux qui ont fait ça. Parce qu’il ne faut pas croire que je vais lâcher les accusations que j’ai lancées contre ceux qui ont déclenché cette opération. J’ai les dates, les jours, les personnes qui ont communiqué les documents, etc. Ça viendra, le moment venu je poursuivrai tous ceux qui sont à l’origine de cette affaire »

Et, il ne m’étonnerait pas qu’en coulisses tu es clamé haut et fort que tu avais vu, de tes yeux vu,  Elvis Presley sur un île.

Ecoute François, je comprends que tu veuilles te mettre au service des français. Mais est-ce que ça vaut vraiment le coup de mettre ta santé en jeu avec cette saloperie ? Imaginons que tu sois élu : à ce rythme, tu vas claquer d’une over-dose avant la fin du quinquennat.

J’espère que ma petite lettre t’aidera à prendre un peu plus soin de toi. Pense à ta femme, pense à tes enfants.

Pour la semaine prochaine, je préfère annuler notre rendez-vous. Il est important que tu aies du temps pour te reposer.

Bises

Anne-Lise

 

Illustration : Designed by Freepik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s