Publié dans J'aime l'école !, Moi, Présidente!

Lettre à Jean

Salut Jeannot,

Je viens à l’instant de te voir à la télé. Ce soir, c’est le grand soir ! Le débat à 11 !

Tu étais tout excité et tellement sûr de toi ! Tu m’as un peu fait penser à Obélix. Tu sais, le gaulois qui ne rêve que d’une chose : taper sur les romains. Je t’ai senti frétiller à l’idée de mettre deux trois coups à tes adversaires.

Pour respecter l’équité, tu vas avoir droit à 17 minutes de temps de parole. Et moins on a de temps, plus le discours doit être affûté pour toucher les électeurs. Mais il semble que tu ignores ce point. Lorsque le journaliste t’a demandé comment tu t’es préparé, tu lui as répondu que tu allais faire ça en free style.

Pour ne pas que tu te ridiculises trop, j’aimerai attirer ton attention sur ton programme autour de l’éducation. Si j’ai bien compris ton intention, tu veux changer nos vies, les rendre plus belle, aussi belle que les Pyrénées ! Trop chouette comme projet, j’adhère ! Ça me donne envie de mettre un béret et de manger un bout de Petit Basque.

Aussi, ce que tu dis être ton programme reprend cette ambition. Sur ton site internet, tu écris « L’esprit de l’élève doit être formé à produire et à créer, alors qu’il risque de seulement consommer ce que Google, Apple, Microsoft ou Facebook lui mettent sous le nez. Il doit exercer sa liberté, et pour cela maîtriser profondément Internet et les outils de communication, au lieu d’en devenir dépendant. » Tu veux que l’école forme des esprits libres et indépendants ! Tu sais quand on me dit des trucs pareils, ça me donne envie…. Ah ben là pour le coup, ça me donne juste envie de te dire que tu es un GROS COPIEUR! Encore un! Comme Manu!

La loi du juillet 2013 sur la refondation de l’Ecole de la République définit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Ainsi l’école a pour objectif:

  • d’ouvrir à la connaissance, forme le jugement et l’esprit critique, à partir d’éléments ordonnés de connaissance rationnelle du monde ;
  • de fournir une éducation générale ouverte et commune à tous et fondée sur des valeurs qui permettent de vivre dans une société tolérante, de liberté ;
  • de favoriser un développement de la personne en interaction avec le monde qui l’entoure ;
  • de développer les capacités de compréhension et de création, les capacités d’imagination et d’action ;
  • d’accompagner et favoriser le développement physique, cognitif et sensible des élèves, en respectant leur intégrité ;
  • de donner aux élèves les moyens de s’engager dans les activités scolaires, d’agir, d’échanger avec autrui, de conquérir leur autonomie et d’exercer ainsi progressivement leur liberté et leur statut de citoyen responsable.

En gros, c’est exactement ce que tu proposes. Sauf que c’est mieux dit. La lecture de ce document pourrait même donner l’impression que les personnes qui ont bossé sur ce dossier ne l’ont pas fait en free style.

D’autre part, tu prônes le retour au goût du travail : le vrai, le dur, le travail de la ferme. Alors quand je vois le peu de travail de réflexion que tu as eu pour élaborer ce  » programme  » autour de l’éducation, je me dis que peut-être il serait bon que tu t’appliques d’abord à toi-même ce principe avant de vouloir l’imposer à toutes ces feignasses des villes. T’en penses quoi ?

En tout cas je te souhaite bon courage pour ce soir,

Bises

Anne-Lise

Illustration : Designed by Freepik

Un commentaire sur « Lettre à Jean »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s